Comment faire fonctionner votre téléphone Android ou votre tablette en mode sans échec ?

Black Google Smartphone on Box

Android est un système d’exploitation mobile basé sur Linux et développé par Google. Lancé en 2007, il est aujourd’hui le système le plus utilisé sur les smartphones et tablettes dans le monde.

Android est construit sur une architecture multicouche qui lui apporte flexibilité et sécurité :

  • Noyau Linux – Couche de base pour la gestion matérielle, drivers, sécurité…
  • Middleware – Bibliothèques logicielles pour les fonctions avancées
  • Application Framework – Outils et API pour le développement applicatif
  • Applications – Applications natives ou tierces installées par l’utilisateur

Anatomie d’Android

Regardons plus en détail les différentes couches constitutives d’Android:

Noyau Linux

Il s’agit du coeur du système. Il gère la mémoire, le processeur, la batterie, les drivers matériels, la sécurité, le réseau, etc. C’est lui qui interfacedirectement avec le hardware.

Middleware

Ensemble de bibliothèques logicielles qui fournissent des services avancés au Framework Applicatif et aux applications. On y trouve par exemple le gestionnairede fenêtres, les technologies multimédias, la gestion des données, la connexion réseau, etc.

Framework Applicatif

Ensemble d’outils, de classes et méthodes qui permettent aux développeurs de créer facilement des applications en proposant des briques logiciellesréutilisables.

Applications

Ce sont les applications installées par l’utilisateur, qu’elles soient développées par Google (applications natives) ou par des tiers (Facebook, Spotify, Uber…). Elles bénéficientde toutes les briques logicielles proposées par les couches inférieures.

Le mode sans échec sous Android

Le mode sans échec est un mode de fonctionnement spécial d’Android qui permet de démarrer le téléphone ou la tablette dans un mode minimaliste, en ne chargeant pas toutes les couches système et applicatives.

Mécanismes internes

Au démarrage en mode sans échec, Android va principalement charger et exécuter le noyau Linux ainsi que quelques services minimaux (gestion de l’affichage, connectivité réseau basique).

A contrario, il ne chargera pas le Framework Applicatif ni les Applications tierces. De cette manière, le téléphone ou la tablette pourra fonctionner avec un ensemble de processus réduit, permettant d’isoler d’éventuels dysfontionnements.

Conséquences pour l’utilisateur

Pour l’utilisateur, le mode sans échec se traduit visuellement par une interface très simplifiée, ne proposant que quelques fonctions essentielles:

  • Passer des appels téléphoniques / SMS d’urgence
  • Gérer les paramètres WiFi et réseau mobile
  • Afficher l’heure et le niveau de batterie
  • Éteindre l’appareil

La plupart des applications habituellement installées (messageries, réseaux sociaux, banques…) seront donc inaccessibles pendant le fonctionnement en mode sans échec. Le retour au fonctionnement normal se fait par un redémarrageclassique, qui rechargera toutes les couches logicielles.

À quoi sert le mode sans échec ?

Le principal intérêt du mode sans échec est de fournir un environnement « protégé » permettant de dépanner et diagnostiquer un dysfonctionnement du système ou d’une application:

  • Ralentissements, instabilités, redémarrages intempestifs
  • Batterie se vidant anormalement vite
  • Impossibilité de démarrer normalement

En isolant les soucis potentiels, il devient plus facile de comprendre leur origine logicielle.

Dépannage des problèmes courants

Instabilités et redémarrages intempestifs

Si ces problèmes cessent en mode sans échec, alors une application tierce récemment installée est probablement en cause. Il faudra l’identifier puis la désinstaller.

Batterie se vidant trop vite

Certains services système ou applications mal conçues peuvent consommer anormalement la batterie. Le mode sans échec permet d’identifier ceux-ci.

Impossibilité de démarrer

Dans de rares cas, une corruption système empêche le démarrage normal. Le mode sans échec, en isolant le problème, permettra alors un redémarrage pour réparation.

Utilisation avancée

Au delà du simple diagnostic, le mode sans échec offre également des possibilités avancées aux utilisateurs expérimentés :

  • Accéder aux données personnelles pour sauvegarde avant réinitialisation
  • Analyse fine des journaux système (logs)
  • Correction manuelle du système de fichiers

Toutes ces manipulations sont néanmoins réservées à un public averti et nécessitent des connaissances techniques solides.

Comment activer le mode sans échec ?

Sur la plupart des appareils Android, l’activation du mode sans échec se fait comme suit :

  1. Appuyer quelques secondes sur le bouton Marche / Arrêt
  2. Faire défiler les options pour sélectionner « Éteindre »
  3. Appuyer de nouveau quelques secondes sur « Éteindre »
  4. Le menu caché permettant d’activer le mode sans échec apparaît
  5. Sélectionner « OK » pour redémarrer en mode sans échec

Sur certains appareils, la séquence peut être légèrement différente et faire intervenir la combinaison de touches « Volume + » et « Power ».

Foire aux questions

Puis-je utiliser mes applications habituelles en mode sans échec ?

Non, les applications tierces sont désactivées dans ce mode. Seules les fonctions basiques du téléphone/tablette sont disponibles.

Mes données personnelles sont-elles accessibles ?

Oui, toutes les données (photos, fichiers…) reste accessible en lecture seule dans le mode sans échec.

Puis-je modifier des fichiers système en mode sans échec ?

Oui c’est techniquement possible, mais cela necessite des connaissances poussées en système Android. Cela n’est pas recommandé pour les utilisateurs standards.

Dois-je m’inquiéter si mon appareil démarre en mode sans échec ?

Non, ce mode est avant tout un outil de diagnostic. Il n’est pas représentatif d’un problème ou danger particulier par lui-même.

Puis-je quitter le mode sans échec par moi-même ?

Oui, il suffit de redémarrer l’appareil normalement en éteignant puis rallumant.

Conseils de sécurité

Quelques conseils pour utiliser le mode sans échec en toute sécurité:

  • Ne jamais modifier de fichiers système sans savoir ce que l’on fait
  • Toujours sauvegarder ses données importantes en amont
  • Prendre conseil auprès d’un expert Android avant toute manipulation complexe
  • Redémarrer en mode normal dès que les investigations sont terminées

Pour aller plus loin

Quelques ressources pour vous permettre d’approfondir le fonctionnement du mode sans échec:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *