Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

 

Vous avez déjà croisé les termes FAT ou NTFS si vous avez un peu fouiné du côté des propriétés de d'une disquette, d'une clé USB ou encore d'un disque dur.

Nous allons voir ce que c'est, et quelles différences existent entre les deux...

 

Pour commencer...

FAT et NTFS sont tous deux des systèmes de fichiers, qu'on appelle également des SGF, pour systèmes de gestion de fichiers.

Un système de gestion de données est une structure permettant de stocker des informations dans des fichiers sur ce que l'on nomme des mémoires secondaires (disques durs, CD-ROM, clé USB, disques SSD, disquettes, etc...).

Un système de fichier permet de traiter, de conserver une importante quantité de données, et de permettre leur partage entre plusieurs programmes informatiques.

Il offre à l'utilisateur une vue sur ces données, en lui permettant de les localiser grâce à des chemins d'accès (par exemple "C:\Documents\Images\Sauvegardes\Learnup.jpg", est le chemin d'accès menant à l'image "Learnup.jpg").

Pour connaître quel système de fichier est utilisé sur un support, il vous suffit de faire un clic-droit dessus, puis de choisir "Propriétés", puis de regarder les informations de l'onget "Général"

 

 

FAT

Un peu d'histoire :

FAT est un acronyme anglais qui signifie File Allocation Table, pour Table d'Allocation de Fichiers.

Ce système de fichiers a été conçu par Bill Gates et Marc Mc Donald pour le Microsoft Disk BASIC et pour l'ancêtre de MS-DOS : QDOS

Le système FAT a ensuite été utilisé pour MS-DOS, ainsi que pour les Windows 95 et 98.

Aujourd'hui, nous le verrons tout à l'heure, les systèmes d'exploitation utilisent le système NTFS, mais continuent toujours à reconnaître le système FAT car les cartes mémoires des appareils photos numériques, les clés USB, les baladeurs sont presque toujours au format FAT.

 

 

FAT12, FAT16, FAT32...

Au départ, FAT a été conçu pour des disquettes d'une capacité de 160 ko. Un de ses plus gros défauts était le nombre limité de caractères qu'il fallait respecter dans les noms de fichiers (le fameux 8.3) : tous les noms de fichiers ne pouvaient comporter que de 1 à 8 caractères, suivis d'un point et de 0 à 3 autres caractères, sans distinction de casse (pas de différenciation majuscule/minuscule).

Ce défaut a été corrigé avec l'arrivé de Windows 95, grâce au système VFAT, qui rendait possible des noms de fichiers pouvant contenir un maximum de 255 caractères Unicode.

Au fur et à mesure que les capacité de stockage des disques évoluaient, le système FAT a évolué en différentes versions, qui sont aujourd'hui toutes supportées dans les systèmes d'exploitation récents :

- FAT12, 212, qui offrait 4096 clusters de taille fixe et qui était notamment utilisé pour les disquettes
- FAT16, 216, qui offrait 65 536 clusters
- VFAT : évolution de FAT, permettant de gérer les noms de fichiers longs
- FAT32 : 232, offrant 268 millions de clusters, d'une taille variable de 4 Kio à 32 Kio. La taille des fichiers ne peuvent dépasser 4 Go.
- FAT64, ou exFAT, apparu avec Windows Vista SP1, qui supporte des partitions de 64 Zébiooctets ( 270)

Un cluster est un groupe de secteurs. Il sert d'unité d'allocation aux fichiers. Chaque cluster stocke donc les données d'un fichier. Le secteur, est la plus petite unité physique de stockage sur un support de donnée

 

 

NTFS

Un peu d'histoire :

NTFS signifie New Technology File System. Il a été conçu pour Windows NT en 1993 pour répondre au système multi-utilisateurs qu'offrait cette version de Windows.

En effet, la technologie FAT ne permettait pas d'offrir un système de fichiers multi-utilisateurs car elle était incapable de dater le dernier accès en lecture d'unf ichier et qu'elle ne permettait pas de gréer des droits d'accès de groupe aux fichiers.

NTFS visait aussi à répondre à un nouveau besoin, dû à l'évolution des ordinateurs : assurer une bonne performance d'accès aux données, dans un contexte multi-tâches, c'est-à-dire dans un contexte où de nombreux programmes accèdent simultanément ou presque au disque dur.

 

 

Ce que permet NFTS

NTFS offre de nouvelles fonctionnalités qui n'étaient pas envisageables avec le système de fichiers FAT :

- La taille des fichiers n'est plus limitée à 4 Go


- Il est possible de mettre des droits très spécifiques (ACL) sur les fichers et les répertoires : lecture, écriture, exécution, appropriation, etc...

 

- Il est possible de chiffrer les fichiers afin de les rendre confidentiels

 

- Il est possible de compresser les fichiers...

 

- Il est possible d'établir des quotas par volume...

 

- Le contenu des disques peut-être indexé, afin de trouver plus rapidement un fichier lors d'une recherche

 

 

Choisir entre FAT et NTFS...

Vous avez peut-être envie de passer votre vieux disque dur FAT en NTFS ? Oui, mais comment faire ?

Le choix entre les systèmes de fichiers se fait au début d'un formatage bas niveau.

Lorsque vous installez votre système d'exploitation, par exemple, le choix entre les sytèmes FAT ou NTFS vous est demandé au début de la procédure :

 

Si le support que vous voulez formater n'est pas un disque système (votre système d'exploitation n'est pas dessus) et qu'il s'agit d'un simple support de stockage, il vous est possible de le formater depuis Windows.

Sur Windows XP, faites un clic-droit sur le Poste de Travail, puis choisissez "Gérer"

 

Double cliquez sur "Stockage"

 

Puis sur "Gestion des disques (Local)"

 

Localisez dans la liste le support que vous voulez formater...

 

Faites un clic droit sur le disque souhaité, puis choissez "Formater"

 

Vous pourrez alors sélectionner un système de fichiers...

 

Un formatage entraîne évidemment la destruction de l'ensemble des données contenues sur le disque !

 

 

 

 

 

1000 caractères restants