Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

macro



Chaque fois qu'un programmeur ou un société créé un logiciel, il le numérote.

A chaque amélioration du logiciel, on augmente son numéro mais pas nimporte comment.

Nous allons voir quelles sont les règles de numérotation des versions qui doivent théoriquement être appliquées.

Théoriquement seulement car les éditeurs vont un peu ce qu'ils veulent !

 

 

 

001_GF

 

Les règles d'usage

Habituellement, la première version est numérotée à 1.0. Ensuite, à chaque amélioration du soft, on augmente le numéro :

  • Si la modification est peu importante pour l'utilisateur (correction de bugs, faille de sécurité, amélioration de la stabilité, etc...), on augmente par centièmes : 1.01, 1.02, 1.03, etc... 
  • Si la modification est un peu plus importante et qu'elle apporte un vrai plus, on augmente les dixièmes : 1.1, 1.2, 1.3, 1.4 etc... 
  • En cas de refonte complète du logiciel ou de modification majeure, on ajoute une unité : 2, 3, 4, etc...

 

 

 

Comment s'y retrouver ?

En principe, une version plus élevée apporte des améliorations et des nouvelles fonctions.

Le problème est que de nombreuses sociétés, dont Microsoft, augmentent les numéros de version de leurs logiciels sans réelles améliorations pour les utilisateurs.
Ceci est réalisé dans un but très simple : doper leurs ventes !

L'exemple typique est le passage de MS-DOS 5 à MS-DOS 6 : le système est pratiquement inchangé.
Seuls quelques logiciels (créés par des sociétés externes) ont été ajoutés, mais le système en lui-même n'apporte aucune nouvelle fonctionnalité.

Il arrive que les numéros de version soient notées 1.0.1.2 par exemple, pour mieux détailler les évolutions du logiciel.

Certaines sociétés, comme Microsoft, préfèrent utiliser des noms plus commerciaux que ceux des numéros de versions.

C'est ainsi qu'on a pu voir Windows 95 qui est en fait Windows 4.00 ou Windows XP qui est en fait Windows 5.1.

Le dernier de la famille, Windows 7, porte lui bien son nom ^^

 

 

Les versions dites "BETA"

Avant de commercialiser un logiciel, on le donne souvent à tester à un certain nombre de personnes : ce sont des versions BETA.

On améliore peu à peu ce logiciel, en le testant à nouveau à chaque fois, et parfois à l'aide des rapports transmis par les utilisateurs qui le testent en avant-première.

C'est ainsi qu'il peut y avoir plusieurs versions beta.

Certaines sociétés, comme Microsoft, commercialisent leurs logiciels avant que tous les tests de fiabilité soient réalisés.
Alors, plutôt que de paraître stupides en sortant 50 versions d'un même logiciel, elles conservent le même numéro de version et ajoutent "BUILD x" en augmentant ce nombre x.

Par exemple, Windows Vista build 950 et Windows Vista build 1111 sont des versions différentes de Windows Vista, comme vous pouvez le voir dans l'icône système du panneau de configuration.

 

 

 

Les versions "BUILD", "REVISION" et "RELEASE"

Build signifie "construit". On ajoute souvent un numéro pour indiquer chaque nouvelle "construction" '(compilation) du logiciel. C'est un peu comme changer de numéro de version.

Rev. (ou revision) et release (publication) signifient à peu près la même chose.

 

 

 

Quelques conseils

Ne vous précipitez pas systématiquement sur les nouvelles versions des logiciels : même s'ils apportent de nouvelles fonctions, vous n'en aurez probablement pas besoin.

De plus, les dernières versions sont, de manière logique, celles qui contiennent des bugs non résolus...

La seule exception à cette règle concerne la sécurité : quand une faille de sécurité est découverte dans un logiciel, il est important de le mettre à jour.

 

 

david

 

 

 

1000 caractères restants