Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

macro

 

Les enceintes d'un PC sont sans aucun doute l'un des périphériques les plus difficiles à choisir pour son PC.

Et pour cause : leur choix dépend d'énormément de facteurs : de votre oreille, de l'utilisation que vous faites de votre PC, de la place dont vous disposez, de la surface de votre pièce, de votre carte son mais aussi, évidemment de leurs caractéristiques techniques propres.

D'une fourchette de prix (qui pourrait présentement se nommer plus justemment un rateau) allant de 5 € à 500 €, il est essentiel de connaître quelques critères de sélection afin de ne pas vous tromper.

C'est ce que nous allons voir...

 

 

Généralités sur les enceintes

Faisons tout d'abord un petit rappel sur les enceintes.

Les enceintes sont connectées à la carte son de l'ordinateur, qui peut être ou pas, intégrée à la carte mère. Les couleurs des prises jack de la carte son sont standardisées :

  • vert pour la sortie du son ou out-line (enceintes, casque sétéro...)
  • bleu pour l'entrée du son ou in-line (magnétophone, phonographe, lecteur mp3, etc...)
  • rose pour la prise de son ou mic (micro)

alt

 

 

Certains PC ont des hauts-parleurs intégrés. C'est le cas des PC de type "Stations de travail" (qui pullulent dans nos entreprises)

Ces hauts-parleurs sont en général de faible puissance, et ne sont suffisants que pour une utilisation bureautique.

alt

 

 

Les PC portables ont eux aussi des hauts parleurs intégrés. Ils sont généralement un peu plus puissants que ceux intégrés aux stations de travail, mais il ne faut pas s'attendre à des miracles !

Le fait qu'ils soient de petite taille et fixes n'arrange pas leur manque de puissance...

alt

Sur les PC ayant des hauts-parleurs intégrés, il est tout à fait possible de connecter des enceintes. C'est d'ailleurs ce que la majeure partie des utilisateurs font !

 

 

Le nombre d'enceintes

Les enceintes "classiques" sont au nombre de 2, afin de permettre une écoute en stéréo. On peut également les appeller des enceintes "2.0"

alt

 

 

Plus raremement, sont vendues des enceintes seules, dites monophonique ou "1.0". Elles ne permettent pas d'effet stéréo et sont en général utilisées sur des PC protables ou des baladeurs MP3 comme enceinte d'appoint. Certaines d'entre elles se connectent via une prise USB.

alt

 

Enfin, il existe aussi des ensembles disposant d'un caisson (dit boomer ou caisson de basses) et de plusieurs enceintes, appellées "enceintes satellites"

alt

On parle alors dans ce cas, non plus d'enceintes, mais de systèmes x.1 (où le x est remplacé par le nombre d'enceintes satellites).

 

 

2.1, 5.1, 6.1 et 7.1

Un système 2.1 est donc composé de 2 enceintes satellites et d'1 caisson de basses :

alt

 

 

Un système 5.1 est composé de 5 enceintes satellites et d'1 caisson de basses :

alt

 

Un système 6.1, de 6 enceintes satellites et d'1 caisson :

alt

 

Et un système 7.1, c'est élémentaire.... de 7 enceintes et d'1 caisson

alt

 

Mais pourquoi toutes ces enceintes ???

Pour permettre la spatialisation du son. Il s'agit d'une technique qui consiste à créer l'illusion que des sons proviennent de diverses directions de l'espace et à organiser ainsi des scènes sonores en trois dimensions.

Je vous invite à ce titre à consulter l'article qui décrit les principales normes audio en cliquant ici.

En général, pour les PC, on se limite aux systèmes 5.1 : les systèmes 6.1 et 7.1 sont plutôt destinés au salon (home-cinéma)

 

 

L'amplification

Contrairement aux enceintes des chaînes Hi-Fi, les enceintes pour PC n'ont pas besoin d'être branchées sur un ampli sono : l'amplificateur est intégré, le plus souvent sur le caisson de basses.

Sur les enceintes d'ordinateur figurent donc, comme sur un ampli, plusieurs caractéristiques :

La puissance, exprimée en Watts RMS

Il s'agit de la puissance dite "efficace" des enceintes, autrement dit, la puissance des sons qu'elles vont générer.

Pour qu'elle vous parle, voici quelques ordres de grandeur : lorsque nous écoutons tranquillement un morceau de musique en bouquinant (ou en surfant sur LearnUp), on a besoin d'environ 10 à 15 Watts de puissance sonore. Vous entendez la musique, sans vraiment l'écouter

Quand vient votre morceau préféré, vous allez avoir envie de chanter (tant pis) et vous allez pousser la puissance de vos enceintes aux alentours de 20 Watts pour écouter votre tube favori et augmenter à 30 Watts si vous allez sous la douche ou que vous enfourchez votre aspirateur.

Et si tout à coup, à la sortie de votre douche, 25 amis sonnent à votre porte et que vous decidez de bouger les tables pour faire la bringue au son de la musique techno, vous allez monter la puissance à environ 50 Watts et au-delà, en fonction de la taille de votre pièce. A ce niveau, vous n'entendez plus, vous n'écoutez plus : vous en prenez plein les oreilles.

Certaines enceintes PC déploient une puissance de 300 Watts RMS ! (je sais de quoi je parle, écoutant des musiques qui "s'écoutent fort", je possède ce type d'enceinte). Dans ce cas, veillez à être assez éloigné de vos voisins, de préférence à la campagne, et dans une baraque ayant de bonnes vitres :o)

 

La fréquence des enceintes, exprimée en Hertz

C'est leur capacité à restituer fidèlement le son, des plus graves aux plus aigus.

En général, les constructeurs se basent sur les capacités de l'oreille humaine : 40 Hz dans les graves et 20 000 Hz dans les aigus (encore que notre capacité à entendre les aigus se perd en même temps que nous gagnons nos cheveux blancs, et se réduit progressivement au seuil maximal des 15 000 Hz)

Cependant, même si notre capacité de pauvres humains est limitée, plus l'éventail des fréquences couvert par les enceintes est large (certaines vont jusqu'à 25 000 Hz), plus la restitution du son sera fidèle, riche et pleine de nuances.

Le choix des fréquences dépend également du type de musique que vous écoutez le plus souvent :

  • pour les amateurs de musique classique, vous devez favoriser les aigus
  • pour le hip-hop, la techno/trance, vous favoriserez les basses
  • pour le rock et la pop, ce sont les médiums qui sont importants
  • pour les musiques électroniques et le reggae, vous devez tenir compte à la fois des aigus et des basses.
  • pour le jazz, c'est compliqué d'indiquer des références, car c'est vraiment variable

 

 

L'environnement et le positionnement des enceintes

Second critère qui doit guider votre achat : l'espace dans lequel votre PC est situé.

Si votre PC se situe dans une chambre de 10 m², il est en effet déconseillé de vous orienter vers un système 5.1 !

En effet, pour permettre la fameuse spatialisation du son, les systèmes 5.1 nécessitent d'être positionnés selon un schéma bien précis : entasser vos 5 enceintes sur votre caisson de basses et mettre le tout à droite de votre écran ne vous apportera aucun confort d'écoute, bien au contraire.

Si votre espace est réduit, préférez un système 2.0 (sans caisson de basses) ou 2.1 (avec caissons de basse). Mieux vaut un 2.1 bien installé qu'un 7.1 mis n'importe comment.

Voici par exemple l'espace minimal à avoir pour installer un système 5.1 :

alt

 

L'idéal, est de disposer vos enceintes en cercle autour de vous. Si vous le pouvez, placez les enceintes arrière à environ 1m50 du sol.

Tant pour les amateurs de cinéma que pour les joueurs, avoir une bonne gestion de l'espace est un gros plus (entendre un méchant arriver sur votre arrière gauche dans le but de vous trancher la gorge peut vous sauver la vie, si si ! )

En terme d'immersion, tant dans le jeu que pour le visionnage d'un film, une bonne disposition est donc fondamentale.

Pour un système 6.1, la sixième enceinte se placera exactement derrière vous, de manière à être sur la même ligne que l'enceinte à l'avant.

Pour les sytèmes 7.1, les deux enceintes supplémentaires se mettent derrière vous, tournées vers vous tout en faisant exactement face aux enceintes latérales avant.

 

 

Le caisson de basses

Contrairement aux enceintes, un caisson de basse peut être mis nimporte où.

Toutefois, respectez certaines règles :

- un caisson de basse, ou boomer, ça boome... Donc, ça vibre et ça souffle : veillez à ce qu'il ne tape pas contre un mur, éloignez le des écrans (surtout des écrans à tube CRT sinon vous aurez des auréoles qui apparaîtront en raison des forces magnétiques). Laissez plusieurs centimètres de libre autour de lui.

- il doit être idéalement au sol (tant pis pour les voisins du dessous) : encastrer un caisson de basses dans un meuble n'a aucun intérêt ! Il faut qu'il diffuse librement dans toute la pièce

- mettez-le légèrement en biais, de façon à ce qu'il diffuse vers vous.

 

Le caisson de basses diffuse les fréquences basses, à partir de 40 Hz. Celles-ci sont audibles par notre oreille. Mais certains diffusent également des fréquences inférieures à 40 Hz, les infra-basses.

Les infra-basses ne s'entendent pas à l'oreille mais se ressentent physiquement (souvent au niveau du ventre ou de la poitrine.

A l'arrière des caissons de basse se trouve souvent un bouton permettant de régler la force des basses. La aussi, tout dépend de ce que vous diffusez :

 - Pour les films ou les jeux vidéos, les basses doivent être puissantes, pour qu'elles enveloppent le spectateur et le fasse vibrer. Etes-vous déjà passé à côté d'un hélicoptère ? Vous vous souvenez du bruit assourdissant des pales ? Il faut que votre caisson de basses restitue au mieux ce bruit.

- Pour la musique, le réglage est tout autre : le caisson ne doit pas vibrer entre chaque note pendant un temps interminable ou le résultat sera mauvais. Il doit être puissant mais sec et réactif. Même sur des musiques ayant des basses très puissantes (techno, trance), rien n'est plus désagréable que cet effet de résonnance entre chaque boom.

 

 

Les fils

Qui peut ne pas être séduit par un système 5.1 ? Personne !

Mais gardez tout de même à l'esprit que ces enceintes ne fonctionne pas par magie : vous allez vous retrouver avec des mètres de fils à faire courir tout autour de vous.

alt

Parfois, vous aurez la possibilité de les faire passer sous un tapis, dans des gaines ou dans des saignées réalisées sur vos murs avant une séance de retapissage, mais la fameuse disposition en cercle, nécessaire à une bonne spatialisation du son complique souvent les choses.

Avant d'acheter un système 5.1 ou supérieur, pensez donc à l'emplacement de vos enceintes, de votre caisson et étudiez de manière minutieuse et lucide le passage de chaque fil.

 

 

Du côté du PC...

5.1, 6.1, 7.1... c'est bien beau tout ça, mais encore faut-il que votre PC soit équipé d'une carte son adéquate !

Certaines cartes sons basiques, comme celle-ci dessous ne possède qu'une seule sortie (divisée en réalité en deux canaux) : elle ne vous permettra pas de connecter un système supérieur à un système 2.1.

alt

 

Pour connecter un système 5.1, votre carte son doit être une carte 5.1 comme celle-ci :

alt

 

De la même manière, pour connecter un système 7.1, votre carte son doit être une carte 7.1 :

alt

 

En clair, il faut que votre système d'enceinte corresponde au minimum pris en charge par votre carte son.

Il est par exemple possible de connecter des enceintes 5.1 sur une carte son 7.1 : le logiciel de la carte son devra simplement être ajusté pour ne pas laisser les 2 canaux inutilisés fonctionner dans le vide. Le plus souvent, ce réglage se fait automatiquement en fonction des jack insérés ou non dans les prises.

alt Veillez à bien respecter les couleurs (plus simple pour se repérer), ou tout du moins à affecter chaque prise à la bonne enceinte !

alt
Exemple du logiciel gérant les sorties des cartes sons de marque Realtek (5.1)

 

Mais rassurez-vous : il vous est possible de la changer facilement, et de plus, une carte son ne coûte pas très cher.

 

 

Relativiser ses exigences

Si vous vous dites mélomane et que vous n'écoutez que des .mp3 échantillonnés 128 kbits ou si vous vous dites fan de cinéma et que vous ne regardez que des films encodés en .avi téléchargés sur eMule, dites-vous bien que, quelle que soit la qualité de vos enceintes, les fichiers que vous écouterez n'auront jamais une qualité extraordinaire !

En effet, la compression des musiques en .mp3 ou des films en .avi provoque une altération du son. Plus votre système audio sera de qualité et plus cette altération vous semblera probante.

Si nous mettons de côté les fichiers encodés de piètre qualité et que nous réflechissons un instant aux supports orginaux (que ce soit un CD, un DVD, un Blu-Ray ou un jeu vidéo), là aussi, la qualité audio dépendra de l'encodage qui a été réalisé.

Certains jeux affichant le logo THX ou DTS offriront un rendu superbe sur un système 5.1 : vous constaterez avec bonheur que chacune de vos enceinte reproduit fidèlement l'environnement sonore du jeu et que la spatialisation du son se fait parfaitement.

alt alt alt alt

 

En revanche, sur un jeu ne prenant pas en charge cette technologie, le résultat sera bien moins intéressant, et se cantonnera à un effet stéréo reporté sur la totalité de vos enceintes (la notion de gauche et de droite sera tout de même maintenue)

Du côté musique, les artistes ayant encodés leurs albums en 5.1 sont encore rares. Citons Jean-Michel JARRE qui a été le premier à le faire avec son album "AERO", qui je l'avoue, donne des résultats bluffants et une dimension incroyable à la musique.

alt

Si vous ne l'avez pas déjà fait, consultez notre article qui décrit les différentes normes audios : il vous donnera ainsi les pictogrammes qui vous permettront de reconnaître au dos de votre jeu de votre film ou d'un CD de musique, quelle technologie de spatialisation est prise en charge.

 

 

alt

 

 

 

1000 caractères restants